Tout savoir sur l’isolation à 1 euro

Grâce à un dispositif gouvernemental, les propriétaires peuvent bénéficier d’une aide pour réaliser des travaux d’amélioration écologiques de leur maison. On l’appelle l’isolation à 1 euro.

Votre propriété  pourrait-elle avoir besoin d’une mise à niveau écologique ? Le gouvernement français a lancé un plan visant à réduire le nombre de logements qui ne sont pas suffisamment efficaces sur le plan énergétique, dans le cadre de son engagement envers la loi sur l’énergie et le climat de 2019. Au cours des cinq prochaines années, des exigences seront mises en place pour encourager les propriétaires à apporter les changements nécessaires à leurs biens, sous peine de restrictions sur les possibilités de location et de revente. Les propriétés qui entrent dans cette catégorie sont celles qui ont un classement de performance énergétique de F et G, des propriétés connues en France sous le nom de  » passoires thermiques « ; Ces biens sont actuellement au nombre de 7 millions environ.

La première mesure, qui est entrée en vigueur au début de l’année 2021, concerne les propriétaires, à qui il est interdit d’augmenter leurs loyers s’ils ne réalisent pas de travaux pour améliorer l’efficacité énergétique de leur bien.

La seconde mesure, qui entrera en vigueur en 2022, obligera les propriétaires de passoires thermiques à réaliser un audit énergétique (contenant des propositions de travaux à effectuer, et une estimation des coûts) de leur bien s’ils souhaitent le vendre ou le louer.

À partir de 2023, les bâtiments qui resteront dans les catégories F et G seront considérés comme « indécents » et ne répondant plus aux normes, ce qui signifie que les locataires seront en droit d’exiger des changements.

Enfin, les propriétaires qui n’auront pas effectué les changements nécessaires après ces mesures seront obligés de le faire d’ici à 2028, à moins qu’une raison légale, telle qu’une contrainte architecturale, ne les en empêche.

Des aides financières pour tous

Le gouvernement français a mis en place un dispositif qui permet à chacun de bénéficier d’une aide financière pour rénover son logement afin de le rendre plus économe en énergie.

Avec MaPrimeRénov, les propriétaires peuvent être indemnisés jusqu’à 90% de leurs coûts de rénovation.

Les seules conditions sont que les travaux soient réalisés par une entreprise portant le label RGE (Reconnu garant de l’environnement) et qu’ils figurent sur une liste de rénovations approuvées, notamment le remplacement d’une chaudière par un modèle plus économe en énergie, l’installation d’une pompe à chaleur géothermique, ou la pose d’une isolation pour les murs, les toits ou les vitres.

Niveau de l’aide

Le niveau d’aide financière pour l’isolation des combles ou de la toiture pour les ménages est égal à au moins 20 € par m² d’isolation posé. Il est de 30 € par m² pour l’isolation du sol.

Dans la pratique, cela signifie que la plupart des ménages qui ne dépassent pas le seuil de revenu maximal paieront l’euro symbolique pour les travaux.

Toutefois, ce ne sera pas toujours le cas, notamment lorsqu’il faudra soulever et remplacer les planchers des combles.

Pour les ménages qui dépassent le seuil, l’aide est toujours disponible, mais à raison de 10 m² pour l’isolation de la toiture (et de 20 m² pour l’isolation du sol).

L’aide peut être reçue sous la forme d’un virement bancaire ou d’un chèque, d’une déduction de la facture finale ou d’un bon d’achat pour les matériaux/produits concernés.

Les autres conditions applicables sont les suivantes

– le bien immobilier doit avoir été construit au moins deux ans avant le dépôt de la demande ;

– les travaux doivent être réalisés par un professionnel reconnu Reconnu Garant de l’Environnement (RGE), label attribué aux entrepreneurs agréés ;

– les équipements et matériaux utilisés doivent permettre d’obtenir un niveau minimum d’économie d’énergie.

– En outre, vous ne devez pas signer un devis avant d’avoir reçu la confirmation de son éligibilité.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.