Conseils pour améliorer le processus d’évaluation des performances

De nombreux gestionnaires considèrent le processus d’évaluation du rendement comme rien de plus qu’un exercice d’entreprise inutile qui leur est imposé par les ressources humaines.

Mais les gens ne parviennent pas à reconnaître un simple fait. Si cela est fait correctement, cela peut aider les dirigeants à augmenter considérablement la productivité de la main-d’œuvre.

Et pas seulement ça. Cela aidera à améliorer les performances au travail et à diminuer les risques de mauvaise performance.

Un processus d’évaluation du rendement efficace vise à évaluer le rendement au travail des employés et les efforts qu’ils ont déployés. Il passe en revue les buts et les objectifs au cours de la période d’examen. Ce qui améliore considérablement le processus de révision à long terme.

Cependant, dernièrement, l’évaluation du rendement a reçu beaucoup de mauvaise publicité. Près de 51 % des employés pensent que les évaluations de rendement sont inexactes.

Cela soulève de nombreuses questions sur l’efficacité du système standard d’évaluation des performances.

Bon nombre de ces problèmes d’inefficacité surviennent parce que de nombreux gestionnaires traitent simplement l’évaluation des performances comme un exercice de coche.

Par la suite, les évaluations sont plus complexes que de dire « bon travail » ou « doit être encore améliorée ». De telles évaluations de performance n’agissent que comme une activité chronophage qui peut être ignorée pour le plus grand bénéfice.

Pour tirer le meilleur parti d’un processus d’évaluation des performances, un gestionnaire doit adopter de nouvelles pratiques. En voici quelques-uns:

Conseils pratiques pour améliorer les performances

Pour un processus d’évaluations réussies, les gestionnaires et les employés doivent s’y investir.

Vos méthodes d’évaluation du rendement sont peut-être bonnes, mais avez-vous l’impression qu’il leur manque quelque chose ? Voici quelques facteurs à considérer lors de la conduite du prochain examen annuel :

Établir des normes de performance en discutant du potentiel

Les processus d’évaluation des employés ne se limitent pas à surveiller les forces et les faiblesses des employés. Il ne s’agit pas non plus de juger si l’on est un bon interprète ou quelles mesures correctives prendre pour améliorer la performance d’un employé.

L’évaluation doit également viser à s’assurer que vous avez une attitude positive envers le développement du potentiel de vos employés.

Cela implique deux choses :

Tout d’abord, assurez-vous de permettre à vos employés d’exprimer ce qu’ils attendent de leur évolution de carrière.

Deuxièmement, faites attention au potentiel de vos employés qui doit être encouragé. Souvent, ils ne le voient peut-être pas encore. Pour motiver les employés à performer au niveau optimal, ils doivent voir le potentiel en eux-mêmes.

Étapes exploitables

Au cours de l’évaluation du rendement, encouragez les employés à faire une auto-évaluation. Demandez-leur d’énumérer leurs propres réalisations et lacunes. Très souvent, les employés sont conscients de leur propre niveau de travail. Cela permettra aux employés de devenir plus conscients d’eux-mêmes.

Avant leurs réunions d’évaluation, demandez aux employés ce qu’ils souhaitent proposer ou discuter.

Au cours de la réunion d’évaluation, discutez de ce sur quoi l’employé aimerait travailler à l’avenir.

Aidez-les à identifier, évaluer et développer leurs performances sur le long terme.

 Donnez fréquemment des commentaires

La seule erreur capitale que commettent les entreprises est de n’effectuer des évaluations qu’une seule fois dans l’année.

Idéalement, l’évaluation du rendement ne devrait pas être la première fois qu’un employé apprend qu’il ne remplit pas les normes attendues.

C’est précisément pourquoi un feed-back fréquent doit être offert tout au long du cycle de vie d’un employé pour s’assurer que vous ne prenez pas vos employés au dépourvu.

À l’hôpital pour enfants de Miami, les employés rencontrent leurs dirigeants tous les trimestres et ont des « mini-examens » pour documenter les réalisations et ouvrir la voie à l’examen annuel.
Les raisons pour lesquelles le processus continu de rétroaction fait tellement partie intégrante du processus d’évaluation des performances sont les suivantes :

Une culture de rétroaction continue fait souvent ressortir les forces et les faiblesses des employés.

Par la suite, les employés ont une meilleure idée des domaines à améliorer afin que le processus d’évaluation des performances ne soit pas une surprise totale. De plus, les employés s’habituent beaucoup plus à recevoir des commentaires de leurs gestionnaires et de leurs pairs, ce qui les rend beaucoup plus réactifs lors de la réunion d’évaluation proprement dite.

De plus, vous avez de meilleures chances d’élaborer un plan pour répondre aux employés qui ne réalisent pas leur plein potentiel.

De même, le processus d’évaluation des performances pour les bons interprètes devrait avoir une stratégie entièrement différente.

Ces personnes hautement performantes sont souvent mises à l’écart lors d’un processus d’évaluation des performances. Les gestionnaires ignorent l’importance d’obtenir la reconnaissance d’un excellent travail accompli.

Ceci, en soi, est une occasion manquée de communiquer à quel point l’entreprise accorde de la valeur aux traits de performance de ces employés vedettes.
Un processus de rétroaction continue aide à réguler la reconnaissance fréquente sur le lieu de travail. Ceci, à son tour, entraîne un engagement accru des employés et, en fin de compte, des normes de performance plus élevées.  Pour plus des informations, découvrez le guide complet pour tout savoir sur le logiciel note de frais en entreprise.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.