Tout ce qu’il faut faire avant d’appliquer la peinture bois

C’est tout à fait possible de peindre vos boiseries et menuiseries vous-même. Mais avant d’appliquer la peinture, vous devez bien préparer le support. Ce qui peut nécessiter plus ou moins d’étapes, en fonction de la nature et de l’état du bois.

L’environnement idéal pour appliquer la peinture bois

Le support à peindre n’est pas le seul élément qu’il faudrait préparer. En effet, vous devez aussi vous assurer que les conditions sont idéales pour travailler. Par exemple les conditions climatiques. Choisissez les beaux jours et évitez les temps humides parce que le bois ne séchera pas et ne sera donc pas prêt à être peint. Les temps très secs et ensoleillés sont également à éviter, car la peinture séchera trop rapidement. Compléter l’application de la peinture bois peut prendre plusieurs jours, par exemple si vous devez nettoyer le bois avant et appliquer plusieurs couches. D’où l’intérêt de surveiller la météo et choisir une période favorable. Ensuite, il faudra aussi préparer l’environnement dans lequel vous allez travailler. Notamment en couvrant les meubles et autres surfaces qui risquent d’être abîmés, en démontant les boiseries et menuiseries quand c’est possible pour plus de confort, et en préparant tout le matériel dont vous aurez besoin. 

Poncer le support avant d’appliquer la peinture bois

Si le bois est neuf ou brut, il faudra rendre la surface bien lisse ne ponçant le bois et en le nettoyant. Pour le bois ancien, les cas diffèrent aussi. Il peut s’agir d’un bois ancien qui n’est pas peint, verni ou ciré. Le ponçage ne serait donc pas nécessaire. Il faudra tout simplement frotter le bois avec une brosse à chiendent et passer un chiffon humide. Pour un bois déjà traité, le ponçage est indispensable, en choisissant un papier de verre adapté pour le bois verni et de la laine d’acier pour le bois ciré. Le cirage peut également être dissout grâce à un décireur qu’on applique à l’aide d’un chiffon. En ce qui concerne le bois déjà peint, il faudra avant tout vérifier l’état de la peinture. On ponce à l’aide d’un papier abrasif si la peinture est en bon état et on a recours au décapage (thermique, mécanique ou chimique) si la peinture est écaillée ou abîmée.

Les autres préparations avant d’appliquer la peinture bois

Le ponçage est donc généralement nécessaire, mais pas toujours. D’une autre part, c’est toujours important de nettoyer le bois et de le laisser sécher complètement avant de le peindre. Il faudra aussi reboucher les fissures et les trous avec de la pâte à bois. Un ponçage léger est recommandé pour lisser la surface après cette étape. Enfin, c’est nécessaire d’appliquer une sous-couche tels un apprêt ou un primaire afin d’améliorer l’adhérence et masquer les défauts. Vous utilisez une ou deux couches selon les cas. Notez qu’il existe de nos jours des peintures tout-en-un ne nécessitant pas l’application de sous-couche.

 

L’état du bois est important, mais vous devez aussi prendre en considération sa nature. Selon celle-ci, le bois peut être trop huileux, trop acide, difficilement imprenable, etc.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *