Accéder à la propriété en Israël : les défis à relever

Pour devenir propriétaire en Israël, il faut se préparer à tout. Sachez qu’accéder à la propriété en Israël n’est pas chose facile. Vous ferez face à de nombreux défis et vous devez les relever si vous voulez atteindre les objectifs que vous vous fixez. Sans plus tarder, découvrez quelques-unes des difficultés que vous devez surmonter.

Les prix exorbitants des biens immobiliers

En Israël, les biens immobiliers coûtent cher. Les investisseurs immobiliers s’intéressent à ce pays qui attire des milliers de touristes par an. Ainsi, ils n’hésitent pas à y mettre le prix pour convaincre les propriétaires de leur céder leurs biens immobiliers. Dans cette jungle où seuls les fortunés peuvent concrétiser leur rêve, vous devriez faire preuve de détermination. Si votre budget est très juste, n’hésitez pas à demander un crédit immobilier. Vous aurez alors une bonne marge et pourrez faire face à toutes les situations. Vous pourrez également faire la meilleure offre au propriétaire du bien immobilier qui vous intéresse afin qu’il vous le cède.

La difficulté à obtenir un prêt

Certes, demander un crédit immobilier s’avère être une option de financement intéressante, mais étant donné que vous êtes étranger au pays, vous risquez d’avoir du mal à trouver une banque fiable et coopérative. Notez que les banques israéliennes sont exigeantes. Elles le sont encore plus avec les étrangers, car elles ne peuvent pas prendre le risque d’avoir affaire à des impayés.

Si vous voulez qu’une banque israélienne vous accorde un prêt, vous devez prouver que vous êtes un client solvable. Pour ce faire, fournissez des preuves de vos revenus réguliers, de votre capacité d’épargne ou encore de votre apport personnel. Si vous êtes convaincant, vous pouvez obtenir facilement un crédit. En revanche, si vous ne pouvez pas prouver votre solvabilité, vous devez trouver un autre moyen qui vous permettra de convaincre la banque de votre choix de prouver votre demande. Vos pouvez par exemple demander à un courtier en crédit immobilier de plaider en votre faveur. Les banques ne refusent pas généralement de satisfaire leurs courtiers partenaires, car ce sont ces derniers qui leur ramènent des clients.

La forte concurrence entre les acheteurs

En choisissant d’acheter un bien immobilier en Israël, vous devez vous préparer à faire face à une forte concurrence. En effet, en plus des particuliers qui  veulent accéder à la propriété dans ce pays, les investisseurs immobiliers s’y intéressent également en raison du potentiel touristique du pays. De leur côté, les propriétaires n’hésitent pas à augmenter les prix et seuls ceux qui sont prêts à payer le plus fort peuvent obtenir satisfaction.

La réticence des banques

Les banques israéliennes sont connues pour être strictes. Si vous n’êtes pas en mesure de prouver que vous êtes un emprunteur solvable, ne perdez pas votre temps à demander un crédit. Bien entendu, vous pouvez demander l’aide d’un courtier en crédit immobilier pour vous épauler dans vos différentes démarches. Il n’hésitera pas à influencer les banquiers pour vous donner satisfaction.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *